« les matins de France culture »:

Posté par Valériemarchand le 25 octobre 2011

A regarder, ou écouter, en direct ou en différé: http://www.franceculture.fr/emission-l-invite-des-matins.html-0?page=1

Publié dans IEP PARIS | Pas de Commentaire »

Préparer l’entrée à l’IEP PARIS

Posté par Valériemarchand le 25 octobre 2011

en construction….Conseils et nouveaux liens seront très prochainement mis en ligne. Cliquez sur catégorie IEP PARIS (menu de gauche) pour accéder aux autres articles et liens

quelques liens utiles pour l’épreuve d’ordre général:

pour trouver les annales, aller sur le site de Sciences Po : http://admissions.sciences-po.fr/fr/node/38

http://www.hansen-love.com/

http://lewebpedagogique.com/prepa-sciences-po/

http://blog.letudiant.fr/concours-sciences-po-iep/

quelques conseils : il est impératif de lire la presse très régulièrement!!!

sur la question, entre autres, de la démocratie, intéressez-vous bien évidemment à l’élection de l’Assemblée constituante en Tunisie! Puis à la rédaction de la nouvelle constitution tunisienne!

Publié dans IEP PARIS | Pas de Commentaire »

charte de l’environnement (2004)

Posté par Valériemarchand le 25 octobre 2011

 

 

Article PREAMBULE En savoir plus sur cet article…

Modifié par Loi constitutionnelle n°2005-205 du 1 mars 2005 – art. 1
Le Peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils sont définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004.

En vertu de ces principes et de celui de la libre détermination des peuples, la République offre aux territoires d’outre-mer qui manifestent la volonté d’y adhérer des institutions nouvelles fondées sur l’idéal commun de liberté, d’égalité et de fraternité et conçues en vue de leur évolution démocratique.

Charte de l’environnement de 2004

Le peuple français,

Considérant :

Lire la suite… »

Publié dans textes sur la technique | Pas de Commentaire »

un article de Didier Deleule sur Nature et technique

Posté par Valériemarchand le 23 octobre 2011

http://www.mezetulle.net/article-nucleaire-de-quelle-nature-parle-t-on-par-d-deleule-70101538.html

Publié dans IEP PARIS, Non classé, textes sur la technique | Pas de Commentaire »

un texte de Castoriadis

Posté par Valériemarchand le 20 octobre 2011

 

«Ce qui est techniquement faisable sera fait regardless, comme on dit en

anglais familier, sans égard pour aucune autre considération. De même,les transplantations d’embryons, fécondations in vitro, interventions sur les foetus, etc. ont été réalisées dès que la technique en a été maîtrisée. (…)La meilleure image est celle d’une guerre de positions (1914-1918) contre Mère Nature. On tiraille sur tout le front, mais les gros bataillons sont lancés là où une brèche semble apparaître ; on exploite les percées, sans aucune idée stratégique. Ici encore, c’est la logique qui conduit à l’illogisme. Il est parfaitement raisonnable de concentrer les efforts et les investissements là où ils semblent les plus rentables. Lorsque l’on avait demandé à Hilbert pourquoi il ne s’attaquait pas au “dernier” théorème de Fermat, il avait répondu qu’il lui faudrait pour cela trois ou quatre ans de travail préparatoire, sans être sûr de parvenir à un résultat. On l’a constaté bien souvent : tel grand physicien a pu faire avancer la science et accomplir une grande oeuvre parce qu’il s’attaquait non pas aux problèmes importants dans l’absolu mais à ceux dont il avait eu le flair de percevoir qu’ils étaient “parvenus à maturité” Comment critiquer cela? Mais comment aussi rester aveugle devant l’inattendu résultat global, lorsqu’il recouvre à peu près tout? »

C . Castoriadis, Le Monde morcelé, Carrefour du Labyrinthe  III, p 76-77, 1990.

Publié dans Non classé, textes sur la technique | Pas de Commentaire »

Concours commun 6 IEP 2012 : épreuve de « Questions contemporaines »

Posté par Valériemarchand le 11 octobre 2011

Les deux thèmes retenus pour le concours 2012 sont le sport et la religion.

Une bibliographie sera bientôt en ligne. Mais vous pouvez d’ores et déjà consulter le blog de Eric Cobast et  celui de L Hansenlove (voir liens à droite,  IEP)

et n’oubliez pas que les thèmes sont le sport et/ou la religion : des sujets sur le sport et la religion sont possibles, voire probables!

A lire! : http://philofustel.unblog.fr/2011/10/31/tunisie-faut-il-avoir-peur-dune-religion-detat-un-article-tres-interessant-sur-mezetulle-blog-de-catherine-kinzler/

et sur le sport : http://www.mezetulle.net/article-3029425.html

Publié dans IEP PARIS | Pas de Commentaire »

texte de DESCARTES : « toutes les choses qui sont artificielles sont, avec cela, naturelles

Posté par Valériemarchand le 5 octobre 2011

203. Comment on peut parvenir à la connaissance des figures,

grandeurs et mouvements des corps insensibles.

Lire la suite… »

Publié dans naturel et artificiel | Pas de Commentaire »

textes de G. SIMONDON

Posté par Valériemarchand le 28 septembre 2011

L’objet technique et le travail : textes de Gilbert SIMONDON

« La technique doit être comprise

en tant que médiateur et non en tant qu’instrument »

Simondon, Du mode d’existence des objets techniques

Lire la suite… »

Publié dans Non classé, Textes de Simondon | Pas de Commentaire »

cahier de textes TS3 – 2011-2012

Posté par Valériemarchand le 20 septembre 2011

septembre 2011 :

le bonheur, le désir

Remarque : les textes étudiés en cours sont classés dans la catégorie: le bonheur, le désir

première partie: le bonheur comme but fondamental de l’existence (bonheur, désir)

I Le bonheur comme état de plénitude

II Le bonheur consiste-t-il à satisfaire tous ses désirs?

A Le bonheur consiste à satisfaire tous ses désirs 

il suffirait donc de satisfaire ses désirs pour être heureux  : La position de Calliclès

II B : Critiques de l’argument selon lequel satisfaire tous ses désirs rend heureux

1 Vouloir satisfaire tous ses désirs, c’est se condamner à l’insatisfaction perpétuelle

2 L’objection du tonneau percé

l’exemple de la publicité

C : la solution d’Epicure

METHODOLOGIE: l’épreuve de la dissertation (voir catégorie Méthodes)

POUR LE 6 OCTOBRE : DM1:

Le citoyen doit-il choisir les gouvernants qui le rendront le plus heureux?

lire textes de Kant ( aide au devoir)  cahier de textes TS3 - 2011-2012 dans TS3 doc textesbonheurdroitkant2.doc

 

 

 

III La puissance du désir : Le désir comme force : Désirons-nous vraiment atteindre le bonheur défini comme plénitude stable,ne désirons pas aussi l’excès?

 

CONC de la première partie : nous voulons être heureux, mais nous oscillons entre le désir d’une plénitude stable et le désir de vivre intensément notre existence

 

Deuxième partie : Le bonheur est-il le but fondamental de l’existence?

 

I Faut-il préférer le bonheur à la vérité?

 

A Défense de la thèse selon laquelle il faut préférer un bonheur, fût-il illusoire, à la vérité

texte de Platon: la souffrance du prisonnier qu’on contraint à sortir de la caverne

La redescente dans la caverne après la découverte de la vérité : les prisonniers sont prêts à tuer pour ne pas savoir

 

-pourquoi la choisir si elle fait mal?

 

réponse de Nietzsche : il faut jouir de la vie, affirmer sa puissance, et plutôt que de vouloir chercher une vérité mortifère et elle-m^me illusoire

B L’homme peut-il se satisfaire d’un bonheur illusoire?

C Cependant, seule la connaissance de la vérité peut mener à un vrai contentement

texte de Descartes sur la distinvtion entre la joie et la réelle satisfaction d’esprit

- une meilleure connaissance de soi comme condition du bonheur (cf travail de la psychanalyse)

Conc : Il faut vouloir la vérité, mais pas comme alternative au bonheur . A la différence de l’illusion, la vérité est condition d’un bonheur solide.

II Peut-on être heureux sans être libres?

LA TECHNIQUE

intro

trois axes :1 la technique et la nature : la technique peut-elle être contre nature?

2 technique et travail : la technique n’est-elle qu’un auxiliaire du travail

3 technique et culture : si la technique est bien une dimension de la culture, est-il légitime de l’exclure de la culture (au sens de la culture générale?)

définitions : un peu de technologie comparée (déf empruntées à Simondon)

I La technique et la nature: le naturel et l’artificiel

A Le mythe de Prométhée

lecture et analyse

B Du caractère naturel de la technique

1 techne/tuchè/phusis

2 la techne imite la nature(cf Aristote)

3 descartes: “toutes les choses qui sont artificielles sont avec cela naturelles”

4 Simondon: l’Objet technique concret tend à avoir la m^me organisation interne qu’un objet naturel et il s’intègre aux autres objets techniques et aux objets naturels pour composer une nouvelle naturalité

C De l’indispensable recherche de normes pour éviter que la technique devienne contre technique et détruise l’environnement

1 : distinction entre nature et environnement humain:

2  La position de Hans Jonas : intérêt et limites

protéger l’environnement n’est pas la m^me chose que respecter la nature

3 normes éthiques et politiques

III Technique et culture

technique comme dimension de la culture mais faut-il l’exclure de la culture (au sens où on parle d’un homme cultivé?)

IV technique et travail (voir cours sur le travail)

LE TRAVAIL

 

 METHODOLOGIE DE L’EXPLICATION DE TEXTE : un ex : texte de ROusseau : « malheur à qui n’a plus rien à désirer

intro

I le travail: instrument de libération ou d’aliénation?

devoir N 2    22 OCTOBRE DST de philo

au choix : désirer, est-ce nécessairement souffrir?

                  Dépend-il de nous d’être heureux?

intro

I  Le travail, instrument de libération ou facteur d’aliénation?

A La libération par le travail

 B Comment le travail peut-il devenir ce qui aliène l’homme?

C A quelles conditions le travail peut-il être libérateur?

II La valeur du travail

A la valeur morale : l’oisiveté est-elle vraiment la mère de tous les vices?

B la valeur sociale

III Relations travail/technique

IV : la division du travail sépare-t-elle les hommes?

LA CONSCIENCE, l’INCONSCIENT

Première partie : La conscience 

introduction

I La spécificité humaine de la conscience?

A Grâce à la conscience, l’homme est une personne (texte de Kant)

B : la conscience morale comme signe distinctif de l’humain ?

II De l’intériorité à l’extériorité de la conscience : Est-ce dans la solitude qu’on prend conscience de soi? 

A Le doute solitaire comme instrument de prise de conscience de soi

1 Résumé de la première méditation de Descartes


2 La découverte d’une première certitude : le cogito

3  je suis une « chose pensante »

 

B La prise de conscience de soi ne doit-elle pas qqch à l’existence d’autrui et au monde?

1 il n’y a de solitude que sur fond de présence de qqch, sur le mode de la négation 

2 cogito sartrien et autrui comme médiateur entre moi et moi-m^me 

3 L’acquisition pratique de la conscience de soi : (Hegel)

III Les illusions de la conscience 

A Les limites de l’introspection (cf Spinoza et Hume)

B “ce n’est pas la conscience qui détermine la vie, mais la vie qui détermine la conscience” : Marx

 

C “le moi n’est pas le maître dans sa propre maison” 

texte de Freud, sera expliqué ds le cours suivant sur l’inconscient 

 

D Les sciences sociales

Conclusion sur la conscience, transition vers le cours sur l’inconscient

LECTURE SUIVIE LE LUNDI : les méditations métaphysiques 1 et 2 (tous les lundis pendant 6 séances)                                                                                                                               

Deuxième partie : L’inconscient 

I En quoi l’hypothèse de l’inconscient bouleverse-t-elle la conception traditionnelle du psychisme 

A La conception traditionnelle du psychisme 

1 la transparence du sujet à soi-m^me

 psychisme = conscience - l’inconscient corporel chez Descartes, d’une autre nature que la conscience (cf dualisme) 

- La possibilité de prendre conscience de ce qui nous déterminait à notre insu : : texte : la jeune fille louche

donc : soit l’inconscient désigne des mécanismes physiologiques et il est d’une autre nature que la conscience, soit il n’est qu’un moindre degré de conscience qu’une attention soutenue et volontaire peut rendre conscient

3Les petites perceptions de Leibniz :

B L’hypothèse freudienne : au sein même du psychisme, existerait une instance inconsciente.

1 une hypothèse nécessaire et légitime, selon Freud (texte)

2 La théorie freudienne

a le refoulement

b le ça, le moi, le surmoi

II L’inconscient, mythe ou réalité?

A les critiques

- On ne peut connaître l’inconscient 

 - l’inconscient comme création ex nihilo du psychanalyste

 - l’inconscient comme « pseudo-science »

- la mauvaise foi

B réponses nuancées aux objections

- l’inconscient s’éprouve et ne se prouve pas

- une hypothèse interprétative et non pas explicative

- un instrument de meilleure connaissance de soi

Conc

LA DEMONSTRATION

LA RELIGION

LA VERITE

 

Publié dans TS3 | Pas de Commentaire »

sur la théorie du genre sexuel

Posté par Valériemarchand le 19 septembre 2011

Un article intéressant sur les positions de judith Butler

http://fredericjoignot.blog.lemonde.fr/2011/10/04/entretien-avec-le-diable-la-philosophe-judith-butler-cible-des-attaques-des-deputes-de-droite-et-des-catholiques-conservateurs/#xtor=RSS-32280322

Publié dans IEP PARIS | Pas de Commentaire »

123456...9
 

la Voie du Milieu |
Nos Défunts |
Escale à sougueur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Commune de BONNAUD
| paspor
| Chroniques du quotidien